17.02.20

Focus sur le rosier remontant et son entretien

Arbre en pot
Focus sur le rosier remontant et son entretien

De toutes les espèces de rosiers, le rosier remontant n'est pas de ceux qui sont les plus connus parce qu'il est très peu cultivé. Il fait partie, avec le rosier grimpant, des espèces les moins prolifiques, à savoir qu'il met plus d'une année pour fleurir. Ce qui, vous en conviendrez, en fait un rosier des plus singulier dont la culture demande une certaine expertise. En tant que néophyte en matière de rosier remontant, voici tout ce qui faut savoir sur cette variété et son entretien.

À quoi s'attendre avec le rosier remontant ?

Le rosier remontant est une plante qui présente la capacité de fleurir de façon permanente. En effet, contrairement à certains rosiers qui fleurissent une seule fois par an, les rosiers remontants donnent des fleurs toutes les saisons de l'année. C'est la raison pour laquelle il est d'une importance capitale de choisir ses rosiers en fonction de leurs différentes capacités.

Toutefois, la floraison, même si elle s'effectue plusieurs fois ne se produit pas dans la même période. En réalité, cette dernière commence à partir du mois de juin et peut se poursuivre jusqu'au mois d'octobre. Pendant ce laps de temps, il serait adéquat de bien l'entretenir.

Comment entretenir un rosier remontant?

Du fait que ce type de plante est capable de fleurir plusieurs fois en une année, il convient de l'entretenir correctement. C'est pour cela qu'il est important de veiller à ce que la bonne technique soit utilisée. De plus, il est primordial de déterminer la coupe que le rosier devra présenter.

La procédure à adopter

En premier lieu, il sera nécessaire d'attendre la fin de la floraison avant d'intervenir. C'est en effet le moment idéal pour cela. Cela permettra aux fleurs de ne pas s'endommager lorsqu'elles sont sur le rosier. Pour cela, vous devez retirer le tiers des branches ayant déjà fleuri. Il est conseillé de couper à proximité du bourgeon orienté vers l'extérieur.

En second lieu, vous devez procéder à l'éclaircissement du rosier. Dans ce cadre, vous devez viser le centre de ce dernier et supprimer les branches qui se rencontrent. Vous devez le faire de telle manière à permettre à un oiseau de s'y reposer.

Enfin, vous devez vous débarrasser des branches mortes qui se trouvent au fondement du rosier. Cela permettra à ce dernier d'être assez aéré et de profiter pleinement de la lumière.

Choisir la bonne coupe

Il y a 3 types de coupe que vous pouvez octroyer à votre rosier remontant. La première coupe est celle dite « de propreté », qui veut que vous éliminiez les fleurs fanées pendant la floraison. Ces fleurs fanées doivent se situer en dessous de la deuxième feuille de l'arbuste.

La deuxième coupe, celle d'automne, vise à vous débarrasser des tiges qui sont assez longues. Elle consiste à préparer la plante en hiver en sollicitant que le quart des autres branches soient également coupées. C'est d'ailleurs ce qui lui permettra de se protéger du vent en hiver.

La troisième coupe est celle du printemps. Il s'agit de la coupe réelle du rosier remontant. En effet, vous devez vous débarrasser du bois mort et du vieux bois. Cependant, vous devez aussi couper les branches à environ un demi-mètre du sol.